Mondial Handball 2017

Des Experts en reconquête

Le Mondial de Handball a débuté hier avec l’entrée en lice des Experts. Un France / Brésil alléchant si l’on avait en tête la production brésilienne du début de tournoi olympique cet été à Rio. Une confrontation piégeuse, au dire des spécialistes, que « Experts en performances » ont dominé finalement très facilement.

Après la finale olympique perdue contre des danois magnifiques, la bande à Karabatic s’est jurée de rétablir la hiérarchie, chez elle en France lors de ce Mondial, pour ramener une étoile supplémentaire au palmarès monstrueux et inégalé du Handball français. Ce handball, véritable locomotive du sport collectif français jusqu’à Pékin est devenue, après avoir remporté l’or olympique, une véritable référence, un exemple à suivre pour tous les projets sportifs de haut niveau de notre pays. Une machine à gagner qui étonne, qui surprend avant de susciter maintenant l’admiration et l’inspiration.

Une évolution managériale

Claude Onesta, maître à organiser la performance durable, entame pendant la période pré-olympique, une réorganisation du staff de l’équipe : prise de recul du « Boss » et intronisation de Didier Dinard en tant qu’entraîneur principal.

En langage entreprenarial, on parlerait de restructuration de service ou de changement organisationnel. Effectivement, le management sportif nourrit, et à juste titre, l’évolution du management en entreprise et s’inspire, en contre partie, des méthodes appliquées au sein de ces entreprises. Ces passerelles, instaurées et renforcées durablement, qui existent entre le Sport et l’Entreprise incitent les managers à réfléchir sur les problématiques de performance de groupe et prouvent qu’aujourd’hui, ces deux univers sont complémentaires.

Des experts à deux têtes

Le bilan de l’Olympiade dressé et les préconisations exposées, le processus de changement instauré début 2016 par Claude Onesta se poursuit.

Le constat post-olympique marqué d’une médaille d’argent encourage la Direction Technique Nationale à valider un nouvel organigramme. Claude Onesta se retire des terrains et devient Manager Général tandis que Guillaume Gille est intronisé Entraineur Adjoint de Didier Dinard qui lui, reste à son poste d’Entraineur Principal. Un apport en compétences et en expériences qui renforce la volonté de la Fédération et de Claude Onesta d’assurer une continuité dans la stratégie de développement et de performance durable grâce à une transition maîtrisée.

Un nouvel échiquier est donc en place. Des « Experts à deux têtes » vont désormais travailler pour trouver le juste équilibre dans la communication et dans la complémentarité des personnalités de ces deux monstres sacrés du handball français. Une complémentarité originale empreinte d’innovation managériale dans la répartition des missions et des responsabilités, si l’on prend en compte le parcours de chacun.

La posture de Manager Général de C. Onesta garantira le cadre du projet et oeuvrera au respect du plan d’action comme peut le faire un Directeur Général en entreprise. Il chapeautera la posture d’Entraîneur/Manager de D. Dinard qui manoeuvrera à la mise en place de l’organisation opérationnelle de la performance comme peut le faire un Directeur de Service en entreprise et la posture de Coach / Manager de G. Gille qui observera et pilotera les interactions techniques, tactiques et relationnelles au sein du groupe comme peut le faire un Manager de Proximité en entreprise.

Trois rôles, trois missions, trois postures pour une seule et unique ambition : conforter et continuer à nourrir cette Intelligence Collective propre aux équipes qui performent durablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *